Présentation du projet « QuAliCorne »

7 juillet 2016

estampille-hippolia Depuis le 6 janvier 2014, des élèves du Bac Pro Conduite et Gestion de l’Entreprise Hippique et les apprentis du BTM Maréchal Ferrant participent activement à la mise en place du protocole de recherche « QuAliCorne » développé en partenariat avec le Professeur Denoix du Centre d’Imagerie et de Radiologie des Affections Locomotrice Équines (CIRALE) et la Société Nutréa, fournisseur Royal Horse.

Le projet « QuAliCorne » est développé en 2 phases :

Phase 1 en 2014

L’objectif est d’établir l’incidence sur la croissance et la qualité de la corne de 2 régimes alimentaires différents.

Méthodes
Sélection au sein de la cavalerie d’instruction de l’atelier technologique hippique du lycée agricole de la Baie du Mont Saint Michel de 2 lots de 10 chevaux (10 A + 10 B) avec 2 régimes alimentaires différents. Ces 2 groupes seront suivis pendant 25 semaines par le CIRALE. Sélection de 2 régimes alimentaires très différents : un défaillant et un optimal. Le choix des 2 régimes alimentaires a été réalisé en concertation entre l’EPLEFPA de la Baie du Mont Saint Michel et « Royal Horse », fournisseur de l’établissement pour sa cavalerie.

Mise en œuvre par les Bac Pro CGEH et BTM Maréchal Ferrant
Les 20 chevaux seront toisés et pesés à l’entrée dans le protocole afin d’établir une ration au plus juste en fonction de l’âge, heures de travail/jour et du type d’aliments retenus (fourrage, litière, granulés).
Une fiche individuelle de suivi par équidé sera mise en place.

Item :

  • Évolution du poids (courbe), pesée tous les 15 jours
  • Suivi Ferrure
  • Soins vétérinaires (vaccins, vermifuges, blessures, dentition…)
  • Suivi événements (comportement, environnement…)
  • Suivi heures de travail

Le calcul et le suivi des rations, les soins vétérinaires courants et la ferrure sont réalisés à partir du logiciel « Cabalim ». L’objectif est de capitaliser un maximum d’informations afin d’optimiser au mieux le travail des chevaux dans le respect du bien être animal et de nourrir le suivi réalisé par le Professeur Denoix.

Phase 2 en 2015

L’objectif est d’établir l’incidence sur la croissance et la qualité de la corne de différents types de ferrures ou prothèses collées.

Méthodes
Chaque lot A et B de la phase 1 est divisé en 2 groupes de 5 chevaux « ferrés » différemment (exemple : fer classique acier, fer aluminium ; fers collés ; déferré : à déterminer avec les 2 équipes pédagogiques de l’EPLEFPA de la Baie du Mont Saint Michel). Ces 4 groupes sont suivis pendant 25 semaines. Tous les chevaux auront alors le même régime alimentaire (le meilleur).

Mise en œuvre par les Bac Pro CGEH et BTM Maréchal Ferrant
Les 20 chevaux seront toisés et pesés à l’entrée dans la phase 2 du protocole afin d’établir de nouveau une ration après la période estivale (mise à l’herbage). En effet, la fin de la phase 1 du protocole correspond à la fin de l’année scolaire, les chevaux d’instruction sont mis à l’herbage pour une période de repos. Les 20 chevaux seront divisés en 4 groupes comme indiqué ci-dessus et bénéficieront du même suivi que dans la phase 1.

Choix des 4 types de ferrure

  1. 4 fers acier brochés
  2. 4 fers aluminium brochés
  3. 4 fers aluminium collés méthacrylate
  4. 4 semelles résine polyuréthane

Cette dernière application présente l’avantage de faire varier le type de colle (résine) utilisée par rapport aux fers aluminiums collés, ainsi que de reproduire partiellement les conditions du cheval pieds nus.

Suivi CIRALE pour les 2 phases

Avant, pendant et à l’issue de la phase 1 et 2 du protocole, les chevaux sont examinés cliniquement, les pieds sont photographiés (recherche de défectuosités, séismes, fibrillation…) et radiographiés

La croissance de la corne va être mesurée par la superposition de 2 clichés, voir exemple ci-dessous. L’évaluation de la qualité de la corne se fera sur la base d’un examen macroscopique (identification de séisme, bleime, ligne de croissance de corne…) documenté par des clichés photographiques.

radio

Fig. 1 : Évaluation radiographique de la croissance de la paroi sur une durée de 23 jours. Deux clichés, superposés, permettent d’évaluer l’avalure (croissance de la paroi) (segment vert, déplacement vers le bas du même marqueur radio-opaque).

Les comptes rendus de recherche seront établis par le Professeur Denoix.